Karin & co

Love it!

Dear visitor, the content on this page is currently being reworked. You can expect to find a new and updated page coming Monday!

La cuisine de Pascale m’a aidée à reprendre des forces après ma maladie auto-immune
 
Hello Pascale,
 
En avril 2014, j’ai ressenti une forte douleur dans la jambe droite. Pendant toute une semaine, les examens se sont succédé, scanner, IRM, etc. De jour en jour, la douleur s’intensifiait, s’étendait, avec  des phénomènes d’engourdissement du côté droit.  À un moment donné, mon mari a dû me conduire aux urgences. Mes deux jambes refusaient tout service et la douleur me taraudait. Le jour suivant, on m’a fait une ponction lombaire. Syndrome de Guillain-Barré (sous une forme très atypique, habituellement cette maladie se déclare en 48 heures) a été le verdict. C’est une maladie auto-immune, la paroi cellulaire des nerfs est endommagée ou même disparaît. Cela entraîne la paralysie.
 
Dans la période la plus difficile, je ne pesais plus que 38 kg (pour 1,64 mètre et à 52 ans), toutes mes réserves étaient épuisées et mes valeurs sanguines vraiment mauvaises. À un moment donné, j’en ai eu plus que marre de tous les médicaments et compléments. Je n’avais pas d’autre option que la nourriture ou la médication.
 
J’ai été une de vos fans de la première heure. J’achetais chaque livre dès sa parution. En octobre 2015, je les ai épluchés tous les six. Et j’ai commencé à manger, petit-déjeuner de fruits, agréable, plats de légumes chauds le midi (ça aussi, c’était facile) et beaucoup de poisson avec des légumes le soir (tout aussi facile). Le pain et les pommes de terre ont disparu.
 
En trois mois, j’avais repris 14 kg et pesait 52 kg. Mon mari, lui, s’est débarrassé d’environ 12 kg. Mes valeurs sanguines sont OK et en quelques mois mes médicaments ont été diminués de moitié. Je fais encore de la revalidation une fois par semaine et je vais aussi nager. Je m’occupe de nouveau entièrement du ménage. Je fais de nouveau des promenades d’environ 4 km avec mes deux grands lévriers espagnols adoptés, Jup et Inca...
 
Mes deux petits-fils de cinq et bientôt quatre ans sont heureux de cette mamy qui peut aussi faire de chouettes choses maintenant et qui surtout essaie de rendre ces petits déjà conscients que notre alimentation et notre nature sont indissociablement liées.
 
MERCI, PASCALE!
 
Karin et sa famille