Jurgen en Tine

Love it!

Dear visitor, the content on this page is currently being reworked. You can expect to find a new and updated page coming Monday!

Les médicaments contre l’urticaire remplacés par la cuisine de Pascale Naessens
 
Chère Pascale,
 
La semaine dernière, je t’ai parlé de mon mari. Je lui ai demandé de raconter lui-même son histoire...
 
"Dès l’enfance, j’ai souffert d’urticaire, même si je ne le savais pas encore. Ces taches rouges sur ma peau me donnaient beaucoup de démangeaisons. Je n’avais pas la moindre idée de ce qui les provoquait. Parfois je pensais que cela venait de la poudre de lessive, ou d’un excès de soleil, ou des changements de température… À certaines périodes, cela me faisait tellement mal que je devais me relever la nuit pour prendre une douche. J’en ai connu des nuits blanches ! J’ai fini par en parler au médecin qui m’a dit que j’avais de l’urticaire. L’origine n’en est pas identifiable à 70 à 90 %. Mais l’histamine, une substance produite par l’organisme, y joue un rôle important. J’ai reçu des petites pilules, et en deux ou trois jours les démangeaisons devaient disparaître. Une vraie délivrance ! Effectivement, j’étais délivré de la démangeaison en prenant un petit comprimé (Citrizine, ensuite remplacé par Aerius). Super, si seulement je ne m’étais pas senti aussi fatigué en les prenant. Il est aussi apparu qu’à certaines périodes un comprimé n’était pas suffisant.
 
Je m’intéressais déjà depuis un moment à la réduction de la consommation, à la culture naturelle et biologique, etc. Et j’avais envie depuis longtemps de renverser la vapeur, de bannir tout ce qui n’avait pas sa place dans notre alimentation. C’est à ce moment-là que nous avons lu les livres de Pascale Naessens et découvert qu’ils collaient parfaitement avec notre conception. Nous avons donc commencé l’alimentation saine, avec uniquement des produits naturels non traités. Nous avons aussi arrêté de manger autant de pain, de pommes de terre et de pâtes. Après moins de quinze jours, j’ai remarqué que je souffrais moins de mon urticaire. J’ai stoppé le jour même mes médicaments et depuis je n’en prends plus. Parfois, je ressens encore un peu de démangeaison, mais jamais de manière dominante. Si je pouvais revenir sur toutes ces années de médication insensée…
 
L’alimentation saine existe depuis longtemps, mais l’alimentation saine qui est à la fois simple, rapide, attrayante, bien épicée, savoureuse et surtout que l’on a envie de continuer à suivre n’existait pas encore. À tout seigneur, tout honneur : merci madame Naessens ! Cela me ‘démange’ déjà de pouvoir lire votre prochain bouquin..."
 
Salutations cordiales,
 
Jurgen et Tine