Bonnes sources de glucides

2 juin 2014
Love it!

Je rencontre souvent des personnes qui sont tombées dans le piège des sucres rapides. Pour elles, il n’y a qu’une seule solution : moins de glucides.

Les glucides sont les amidons et les sucres. Par sucres ou glucides rapides, j’entends tous les produits raffinés à base de sucre, mais aussi le pain, les pommes de terre, le riz, les pâtes… La digestion de ces glucides libère beaucoup de sucre malsain ce qui fait rapidement grimper notre taux de glycémie et d’insuline. C’est particulièrement néfaste pour la santé et, selon de nombreux scientifiques, la cause du surpoids et du diabète de type 2.

La contradiction dans notre schéma alimentaire occidental
En Occident, notre nourriture de base est composée de céréales et de pommes de terre. Il faut oser admettre que la manière dont nous abordons ces ingrédients pose problème. Cela concerne tant la quantité que le traitement et la préparation, en cuisine ménagère mais surtout par l’industrie alimentaire. Nous avons l’habitude de préparer ces aliments d’une manière malsaine et de mal les combiner, je veux dire sans légumes. Il en résulte une forme d’addiction. Dans le même temps, les Occidentaux deviennent de plus en plus gros, les Belges détenant même le pompon de plus gros habitants (moyens) d’Europe.*

Par rapport à cette façon occidentale de se nourrir, je me suis demandé : où sont les fibres, les légumes, les vitamines et les minéraux ? Où sont les glucides sains ? Où est le seuil de satiété ?

Choisissez des sources de glucides de haute valeur
Je remplace les pommes de terre, le pain, les pâtes et le riz en premier lieu par des légumes et des fruits.

Quel est l’avantage ?

  • Les légumes et les fruits contiennent moins de glucides. Et en plus, il ne s’agit pas de sucres rapides.
  • Vous mangez plus de fibres, de vitamines, de minéraux et d’autres antioxydants puissants et de composés phytochimiques qui nous protègent contre toutes sortes de maladies.
  • Les légumes sont les aliments les plus bénéfiques pour la santé.
  • Les légumes et les fruits diminuent l’acidification de l’organisme.
  • Les légumes et les fruits n’ont pas un effet addictif, ils sont  100% naturels et non transformés.
  • Ils stimulent la bonne flore intestinale.

Quand j’opte pour un repas avec des glucides, ma préférence va à :

  • Des pseudo-céréales comme le sarrasin et le quinoa (ce ne sont pas de vraies céréales).
  • Des légumineuses, comme les pois chiches, les lentilles et les fèves.
  • Du riz sauvage et du riz complet.
  • Des flocons d’avoine.

Ce sont de meilleurs fournisseurs de glucides parce que :

  • Ils ne sont pas raffinés et sont moins travaillés, améliorés et manipulés.
  • Ils contiennent plus de fibres et libèrent ainsi leurs sucres plus lentement en ne vous provoquant pas de pic de glycémie.
  • Ils apportent des fibres qui sont favorables à la flore intestinale.
  • Ils rassasient plus.
  • Ils contiennent de plus hautes concentrations de vitamines, minéraux et acides aminés.
  • Ils ne contiennent pas de gluten.
  • Ils se prêtent à des modes de préparation très sains. Et c’est peut-être l’argument le plus important.

Les glucides posent donc problème en termes de :

  1. gluten
    Les personnes qui sont sensibles au gluten doivent choisir des glucides qui n’en contiennent pas. La plupart des céréales habituelles et leurs dérivés en contiennent.
     
  2. quantité
    Le problème est que nous ne pouvons stocker qu’une quantité limitée de glucides (environ 150 g dans les muscles et 100 g dans le foie). La personne qui consomme plus de glucides qu’elle n’en utilise ou peut stocker grossit, car l’excès de glucides est transformé en graisse.
     
  3. rapidité
    Il faut choisir des sources de glucides qui libèrent lentement leurs sucres. Ce sont le plus souvent des sources contenant beaucoup de fibres.
     
  4. dépendance
    Il faut être conscient de l’effet addictif des sucres rapides, c’est une vraie dépendance. J’y ai moi-même été accro et quand je regarde autour de moi au restaurant, je remarque que beaucoup de personnes ont le même comportement. Je les reconnais tout de suite. La seule solution est de bannir complètement les glucides rapides de son alimentation.

 
*Information de l’Organisation mondiale de la Santé