Portret Chavela Vargas

À propos de musique et de Chavela Vargas

Love it!

J’aime la musique latino-américaine, la chaleur, le feu et le rythme qui l’habitent. Tout ce que l’on retrouve chez Chavela Vargas. Ses textes comme sa voix vous vont droit au cœur.

Elle était née au Costa Rica pour se fixer ensuite au Mexique. Décédée en 2012 à l’âge de 93 ans, elle a continué à chanter jusqu’à son dernier souffle. Elle a continué à faire jusqu’à la fin (amère) quelque chose qui donnait du sens à sa vie. C’est aussi ma motivation. J’espère qu’il en sera de même pour moi.

Chavela Vargas a vécu sa vie à plein régime : elle a bu, fumé le cigare. Ce n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus sain, mais j’aime ces gens qui vont au bout des choses. Elle a connu beaucoup d’adversité dans sa vie, mais les peines ont aussi modelé sa personnalité et sa voix et inspiré ses textes. C’est ainsi qu’elle est devenue celle que l’on appelait “la voix amère de la tendresse”.

La musique de Chavela se base sur la chanson folklorique mexicaine, qu’elle porte à un niveau supérieur. Ses textes en espagnol sont simples mais parlent au cœur. J’aime m’y plonger quand je suis seule à la maison. 

Quand j’entends la passion dans “la voix amère de la tendresse” de Chavela Vargas, je sens que je vis. Je veux me sentir vivante. Tout commence par la passion. Tout commence par le ressenti.

C’est ce qui me motive.
C’est ce qui me rend heureuse.

Dat is wat mij gelukkig maakt.

'Elle a continué à faire jusqu’à la fin quelque chose qui donnait du sens à sa vie. C’est aussi ma motivation.'

Portret Chavela Vargas